Tous les types de sacs pour homme

Longtemps réservé à la gent féminine, le sac s’est également élevé ces dernières années au rang d’accessoire de mode incontournable chez les hommes. En sachant trouver le bon style et la bonne qualité, il peut, en plus d’être pratique, transformer complètement un look. Zoom sur les différents types de sacs pour homme.

Le sac à dos sport

Qui ne connaît pas le sac des sportifs, des motards, des adeptes du streetwear et des adolescents, qui l’adorent pour sa capacité à tout transporter et son port facile sur le dos ? Disponible dans tous les bons magasins de sport, il existe dans diverses marques, formes et tailles. À éviter toutefois pour une tenue habillée, qui exige un type de sac plus raffiné.

Le sac à dos vintage

Tout aussi pratique, le sac à dos vintage a l’avantage de son style plus travaillé qui lui donne un aspect élégant sans nuire à sa fonctionnalité. En toile ou en cuir, il vous accompagne au quotidien pour parfaire votre allure d’étudiant BCBG ou tout autre look prepy sophistiqué.

Le cabas ou « Tote bag »

©mar-urbanbags.blogspot.com

Non, ce n’est pas le sac pour aller faire vos emplettes au super marché malgré sa forme, croisement entre le sac de shopping et le sac de plage, et son côté féminin. En toile ou en synthétique, ce sont les véritables victimes de la mode branchés sur les codes de mode pointue qui osent le porter.

Amateurs de mode new-yorkaise et de looks androgynes, ce sac pourrait être parfait pour vous, mais à moins d’être sourd aux remarques désobligeantes, portez-le à la main ou à l’épaule exclusivement (surtout pas au coude, geste jugé trop féminin !) Fait pour rester ouvert, il s’accorde avec une tenue estivale chic avec bermuda, chemise ouverte sur le t-shirt, chaussures bateau, lunettes de soleil et chapeau !

La besace ou « messenger bag » chez les Américains

©http://www.frenchtouchseduction.com

Ce sac à rabat est idéal pour transporter quelques trucs (mais pas trop !) en bandoulière comme les cyclistes new-yorkais, les coursiers, les facteurs… Il y en a pour tous les goûts, des modèles relativement simples et pas chers aux créations des meilleurs designers.

Le cartable ou « satchel »

©http://www.tokyobanhbao.com

Pour vous donner l’allure du professeur d’université ou du schoolboy, n’hésitez pas à détourner le cartable. Avec son rabat et sa fermeture à boucles, il s’intègre parfaitement à la tendance du chic à l’anglaise et du rétro, qui reviennent en force sur le devant de la scène.

Le sac 24 h ou le sac 48h

©http://thementimes.faubourgsaintsulpice.fr/

« Sac 24 h » : ainsi a été rebaptisée la sacoche, le fourre-tout fermé sur le dessus par une fermeture éclair. Idéal pour entasser son ordinateur portable, sa bouteille d’eau et un livre ou ses dossiers, il peut aussi bien ressembler à l’attaché-case que se rapprocher de l’objet fashion, par exemple dans un superbe cuir marron patiné.

Pour une plus longue sortie (par exemple un weekend), qui justifie probablement son appellation de « sac weekend », on passe du sac 24 h au sac 48h, qui en plus du reste, accueille aussi des vêtements. Malgré sa fonction de fourre-tout ou « holdall », il ne sacrifie rien en matière de style, puisqu’il existe dans de belles matières avec des finitions qui vous donneront la classe.

En conclusion : vous connaissez maintenant tous les styles de sacs. À vous de trouver celui qui combine qualité et esthétique, tout en s’adaptant à l’usage que vous prévoyez d’en faire, s’accorde à votre style vestimentaire habituel, offre une bonne durabilité grâce à sa matière et sa finition, et rentre dans votre budget.

Comment laver ses chemises ?

Quand vous investissez dans de belles chemises pour le travail ou des occasions spéciales, vous avez envie de les garder le plus longtemps possible. Entre autres soins, un lavage non agressif s’impose.

Le lavage à la main est la méthode douce, celle qui préservera le mieux la fibre et assurera une plus longue durée de vie à vos chemises. Son inconvénient est d’être moins efficace que le lavage en machine ; elle est donc recommandée pour les habits peu sales.

Pour procéder, remplissez le lavabo ou une cuvette d’eau tiède mélangée à une petite quantité de lessive liquide. Trempez la chemise et laissez simplement agir, ou malaxez doucement pour que le produit pénètre bien dans les fibres du textile ; insistez un peu plus sur les zones « sensibles » (col, aisselles, poignets, petites tâches). Terminez par un rinçage abondant à l’eau froide.

Quand vous manquez de temps, la machine est l’alternative la plus rapide, tout en assurant efficacité et coût réduit, par rapport au pressing notamment. À condition de prendre quelques précautions de base (lavez toujours séparément le blanc et les couleurs et avant de plonger la chemise dans l’eau, retirez les baleines du col) et de respecter scrupuleusement les indications portées sur l’étiquette, la plupart des chemises se nettoient très bien au lave-linge.

Pour du coton, la température de lavage idéale est de 40° ; à 30°, vous aurez du mal à venir à bout des traces de transpiration ; plus, vous risquez d’altérer les couleurs. Si votre chemise blanche vraiment sale nécessite exceptionnellement un nettoyage en profondeur, ou pour une chemise noire, vous pouvez dépasser les 40°, mais sans excès. Pour des textiles synthétiques, suivez les instructions de l’étiquette.

Quelques astuces améliorent la protection de vos chemises : les laver à l’envers, boutons fermés et col relevé, et choisir un cycle de lavage doux (délicat ou spécial synthétique) avec une cadence tours/min basse et pas d’essorage (ou peu).

Certaines taches sont particulièrement récalcitrantes : les jaunes laissées sous les aisselles par le chlorure d’aluminium contenu dans le déodorant ou les noires localisées au niveau du col. Le plus tôt possible avant le lavage, appliquez du détachant car la chaleur de l’eau pourrait les incruster davantage. Alternativement, frottez les parties à nettoyer avec du savon de Marseille sec, ou avec du shampoing pour cheveux gras, ou un mélange d’eau (1/4) et de bicarbonate de soude (3/4). Si tout le vêtement a jauni, faites-le tremper dans un mélange de bicarbonate de soude et vinaigre blanc.

De temps à autre, lorsque vous n’avez pas le temps de laver correctement et repasser vos plus belles chemises, ou qu’elles présentent une tache tenace dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser, envoyez-les au pressing. L’inconvénient du nettoyage à sec est le prix, mais surtout l’« agressivité » de la technique ; évitez d’y recourir trop fréquemment, vous useriez plus rapidement vos vêtements.

Qui dit lavage dit forcément séchage, et c’est souvent cette étape qui détériore le plus un vêtement. Moins longtemps vous laisserez vos chemises mouillées dans la machine, moins vous aurez de faux plis qui compliqueront le repassage (d’ailleurs, en repassant vos chemises quand elles sont encore un peu humides, ce sera nettement plus facile).

Pour préserver vos chemises, bannissez l’option facile du sèche-linge. Mieux vaut tout simplement les poser à plat sur une serviette-éponge ou les suspendre à un cintre si vous manquez d’espace. Puis, laissez-les à l’air libre, mais à l’abri du soleil, les UV risquant d’en ternir les couleurs. Fermez simplement le bouton du col et le premier de la boutonnière afin de faire tenir la chemise sur le cintre et garder la forme arrondie du col.

Les différentes coupes de jeans pour hommes

Pour choisir un jean sur www.unclejeans.com/ la coupe est l’élément essentiel, avant la couleur et autres fioritures. Voici les plus courantes pour ces messieurs.

La coupe droite ou regular, classique et indémodable, est droite tout le long de la jambe. Petit ou grand, surtout si vous êtes un peu fort, misez sur cette coupe adaptée à toutes les morphologies et tous les styles vestimentaires.

Le jean slim homme aussi est très à la mode. Resserré au niveau des cuisses et des chevilles, il est parfait si vous êtes mince et longiligne. Différents modèles sont proposés sur www.unclejeans.com/homme/jeans/slim.html, à porter avec des Derbies et baskets du type Converse.

La coupe ajustée, ou straight, se resserre sur les cuisses et les chevilles. Idéale pour les silhouettes longilignes, elle se porte très bien avec une chemise, un T-shirt ou une veste et des Derbies ou des baskets.

Décontractée, la coupe bootcut, droite en haut, légèrement resserré aux genoux, puis évasée en bas, tombe sur la chaussure. À éviter si vous êtes de petite taille ou un peu fort à cause de sa forme un peu large.

Pour le confort, la coupe carrot est très décontractée. Ample au niveau des hanches et des cuisses, avec un entrejambe bas, elle ne convient pas aux personnes un peu fortes dont elle souligne les rondeurs.

Choisir une tenue de nuit en fonction de votre morphologie

Ce n’est pas parce que vous allez au lit que la tenue ne compte pas. Que vous dormiez seule ou à deux, que vous cherchiez avant tout le confort, ou à paraître sexy pour votre amoureux, choisissez des vêtements adaptés à votre morphologie qui sauront mettre votre silhouette en valeur tout en vous faisant plaisir.

Si vous êtes grande et mince, misez sur la nuisette moulante et décolletée pour une nuit avec votre moitié ; s’il fait plus froid, la chemise de nuit longue fera aussi l’affaire, à condition de la choisir imprimée et joliment colorée. La mode étant au port des habits du boyfriend, empruntez-lui une chemise à porter par-dessus un shorty en dentelle, le contraste vous donnera un air très sexy. Quand il fait trop froid, le pyjama est autorisé, avec un débardeur blanc apparent sous la chemise ouverte.

Si en revanche, votre grande taille se combine avec des rondeurs que vous souhaitez atténuer, optez pour les pyjamas à rayures verticales. Vous préférez une nuisette ? Mini ou longue, une coupe évasée est recommandée pour dissimuler des hanches et cuisses généreuses. Les matières qu’il vous faut pour obtenir le meilleur résultat sont les légères et fluides comme la mousseline de soie ou encore le satin ; et pour souligner votre poitrine, adaptez vos balconnets.

Pour les silhouettes menues, fondez pour l’ensemble caraco et shorty, qui révèlera vos jambes sans vous « écraser ». Pour paraître encore plus féminine, osez la dentelle et jouez sur le décolleté en achetant un modèle à bretelles réglables, plus facile à ajuster à votre poitrine. Avec votre chéri, créez le contraste en piquant une chemise de son placard, pour déambuler dans la chambre jambes nues, les manches retroussées et le col légèrement ouvert. Pour les beaux jours, la nuisette s’impose, en satin ou en soi, bien sûr !

Dans le cas où vous êtes petite et pulpeuse, laissez les rayures verticales d’un ensemble pyjama allonger votre silhouette. Les tissus fluides et souples, qui ne marquent pas vos formes, sont faits pour vous. Cela exclut les étoffes matelassées ou trop duveteuses. Lorsque la température s’y prête, n’hésitez pas à sortir la nuisette en coton de votre tiroir pour montrer vos jolies jambes, et bien sûr, votre décolleté ; mettez-vous à l’aise avec un modèle adapté qui soutiendra efficacement votre poitrine.

Vous avez toutes les cartes en main pour être la plus belle pour la nuit !

Les différents types de hauts en maille pour hommes

Dès le début de l’automne, la chute du mercure impose une petite revue de votre garde-robe pour vous assurer que vous avez tous les habits en maille qu’il faut pour vous habiller avec style jusqu’au retour des beaux jours.

Le pull

À col V, à col rond ou col montant, il est plus ou moins épais et se porte généralement par-dessus une chemise ou un T-shirt, voire directement contre la peau, parfois sous un blazer. Le col V est souvent associé à un look formel, aussi pour un effet casuel, il vaut mieux le choisir dans une couleur autre que les teintes sobres classiques, ou l’accessoiriser avec une cravate ou un foulard selon l’occasion.

Autrement, pour une tenue casual chic, misez sur le pull à col rond, à porter avec un jean et un T-shirt, ou à même la peau. Le motif, par exemple le Jacquard, est une option, mais seuls les plus audacieux oseront son style très marqué. Afin d’obtenir un effet jeune et dynamique, sans faire ringard, marquez votre virilité avec des bottes ou un blouson en cuir de mauvais garçon.

En matière de col rond, vous pouvez varier les looks en adoptant le col bateau, le col U ou encore le col asymétrique, mais les proportions sont essentielles : en effet, un col trop petit donne l’impression d’un pull trop grand, et inversement.

Les cardigans

©http://tribune.menlook.com

Vêtement de demi-saison par excellence, le gilet ou cardigan est dans l’air du temps. Pour un premier essai avec un cardigan fin, privilégiez les couleurs faciles à assortir comme le gris clair, le beige, le bleu profond, mais attendez d’avoir plus d’expérience pour le noir et le marron. Pour apporter un peu de fantaisie à ses couleurs basiques, osez un discret liseré ou revers de couleur. La chemise peut être en popeline, twill ou oxford, dans les coloris qui vous plaisent.

Tandis que le cardigan fin est classique est plus urbain, la version épaisse plus rustique et permet un intéressant contraste de style. Elle se marie bien avec une chemise en flanelle ou dans une étoffe texturée comme l’oxford plutôt que de la popeline, par exemple, voire avec un T-shirt. Pour affronter les grands froids, laissez-vous tenter par le cardigan à col châle, aussi confortable que stylé, et qui vous tiendra bien chaud. Côté couleurs, si vous voulez sortir des sentiers battus, vous avez l’embarras du choix, entre les teintes vives (rouge, bordeaux, vert bouteille, bleu vif) ou les tons pastel (rose, jaune, bleu)

©http://media.meltystyle.fr

Le hoodie

À condition de ne pas être trop épais comme dans la version en coton molletonné, à connotation trop sportswear, le hoodie se porte avec un T-shirt ou une chemise ; léger et sans poches qui l’alourdissent, il s’associe même à un blazer droit (pour les fashionistas uniquement)

Le sweat

Catégorisé streetwear, le sweat donne pourtant de l’allure aux plus simples des tenues (un jean et une chemise de couleur ou à carreaux, par exemple). En plus, ce basique ne demande qu’un petit budget. Il suffit de choisir une coupe assez ajustée avec des épaules classiques (pas de manches raglan !)

Dans tous les cas, la clé est de choisir une pièce coupée dans une matière de qualité qui assure sa tenue et sa durabilité. Pour avoir bien chaud, privilégiez les matières naturelles aux textiles synthétiques : à vous la laine, la laine mérinos, l’alpaga, le cachemire, et les fibres mélangées ! Et bien entendu, le vêtement doit être à votre taille, d’autant que la maille a tendance à se détendre. Commencez avec les bases, progressivement, vous pourrez aller vers des pièces plus osées.

Les différentes coupes de jean pour femme

Le jean est un indispensable de toute garde-robe. Comme pour tout vêtement, la coupe adaptée à votre morphologie est un critère essentiel de choix du vêtement parfait pour vous. Petit guide des principales coupes de jean pour femme.

La coupe skinny est comme un legging : très moulante à tous les niveaux, des hanches aux chevilles en passant par les fesses et les cuisses. Elle est faite pour vous si vous avez une silhouette menue ou longiligne. Un jean skinny se porte avec des talons pour vous grandir, ou des ballerines pour un look décontracté.

La coupe slim diffère de la coupe skinny par sa forme un peu plus droite à partir du mollet, tout en restant moulante jusqu’aux chevilles. Très tendance, elle met en valeur les personnes petites et minces. Si vous êtes plus corpulente, le slim vous ira aussi, mais uniquement sous une tunique, et en bannissant la taille basse et les poches arrière. En fonction du style recherché, classe ou décontracté, associez-le avec des talons (qui auront en plus l’avantage d’allonger votre silhouette) ou des ballerines.

La coupe droite, également appelée « regular » est la coupe la plus courante, caractérisée par sa forme droite de la taille jusqu’aux chevilles. Elle convient à toutes les morphologies, et est particulièrement recommandée aux femmes ayant de petites fesses, à qui la coupe donne du volume, surtout avec un modèle muni de poches à rabat sur les fesses.

Si vous êtes un peu forte, ou pour soulignez vos formes, privilégiez la coupe bootcut. Très féminine, elle est droite sur les cuisses, se resserre au niveau des genoux, avant de s’évaser sur le bas. Parfaite pour galber vos rondeurs. Découvrez les plus beaux modèles ici : www.unclejeans.com/femme/jeans/bootcut.html.

Relativement moulante sur les cuisses, la coupe flare s’évase à partir des genoux pour ressembler au patte d’éléphant en bas de la jambe. Pulpeuse avec des cuisses et des fesses, misez sur la coupe flare à porter avec des talons pour élancer et affiner votre silhouette.

En complément, pour les moments décontract, osez le jean boyfriend femme. Quésaco ? Un jean large et confortable, comme piqué à votre chéri. Il se porte bas sur les hanches avec le bas retroussé pour montrer les talons ou les ballerines. Trouvez l’inspiration sur la façon de le porter joliment avec des hauts très féminins sur la page www.unclejeans.com/femme/jeans/boyfriend.html, le contraste       vous donnera une allure folle, quelle que soit votre morpho.

Les différentes coupes de chemises pour hommes

Chic ou casual, la chemise est une pièce indispensable dans toute garde-robe masculine, mais pour qu’elle vous donne de l’allure au lieu de ruiner l’ensemble de votre tenue, son choix est crucial. Outre la taille, la coupe (« fit » en anglais) est un critère d’achat essentiel.

Vous trouverez dans le commerce 3 principales coupes de chemises : droite, ajustée ou cintrée, à choisir en fonction de votre morphologie plus que de vos préférences.

Dite « regular fit » en anglais, la coupe droite est recommandée uniquement si vous avez une forte carrure, grâce à ses flancs droits, mais dissimulent un embonpoint.

La coupe ajustée ou « semi-slim » est le bon compromis, mettant la silhouette en valeur en soulignant légèrement le buste, mais sans être trop près du corps. C’est la coupe qui fait le mieux ressortir la panoplie professionnelle classique costume-cravate.

Si votre morphologie s’y prête, la coupe cintrée (ou « slim fit ») qui épouse la forme du buste sans être trop moulante. Portée avec le col déboutonné, elle renforce le côté athlétique.

Dans certaines marques exclusivement, la coupe « ample », dont le haut est moins large que le bas habille les plus fortes corpulences.

Dans tous les cas, mieux vaut l’essayer au lieu de vous fier à l’étiquette ou aux photos, et en cas d’achat en ligne, vérifiez que le renvoi est gratuit.

Choisir une chemise à la bonne taille, la checklist

Que porter avec quelle morphologie ? (homme)