S’habiller pour un baptême

Un baptême est une occasion solennelle qui vous donne l’occasion de bien vous habiller, comme pour vous rendre à un mariage, que vous soyez l’un des parents ou un (e) invité (e). De manière générale, préférez un excès d’élégance qu’un excès de décontraction, d’autant que vous risquez de ne pas vous sentir à l’aise par rapport au reste de l’assistance.

Avant de parler de ce qu’il faut faire, il est important de connaître aussi ce qu’il faut éviter. Bannissez les décolletés trop plongeants, de même que les jupes et robes trop courtes. Les habits trop casuels comme les shorts, bermudas, jeans, etc., non plus ne devraient pas être au programme.

Côté couleurs, pas de total blanc ou de total black : la première rappelle trop le mariage, tandis que la seconde est généralement réservée aux enterrements et moments tristes. Mais si vous avez une belle robe que vous voulez absolument montrer pour l’occasion, coupez avec une jolie veste d’une autre couleur ou des accessoires plus vifs : foulard ou châle, bijoux en or, en perles ou fantaisie, escarpins ou jolies ballerines si le repas se passe dans un jardin, sac, et chapeau si vous en êtes adepte…

Si le baptême a un thème spécifique indiqué dans le faire-part, vous devrez vous y conformer. Autant en ce qui concerne les couleurs que le style de la fête, accordez votre tenue : tenue simple pour un événement intime à la maison ou vêtements plus chics pour une cérémonie organisée dans un lieu prestigieux.

Sans indication particulière de la part des parents, mesdames, faites confiance à la petite robe, indémodable et qui s’adapte à toutes les circonstances. Quant à vous messieurs, le costume est de mise, que le pantalon et la veste s’accordent ou pas) avec une chemise et une cravate (ou pas !) Au printemps ou en été, un pantalon et une chemise suffisent, sauf pour une fête très guindée.

Optez pour les couleurs pastel qui rappellent celles de la layette du futur baptisé. Une touche de blanc sur une étole, un haut, une veste ou un boléro reste acceptable, notamment pour la maman et la marraine. Selon la tradition, il s’agit de se remémorer leur propre baptême, sans compter que c’est un moyen de coordonner leur tenue avec celle de bébé.

En alternative au blanc, vous pouvez prendre un blanc écru et toutes les teintes qui s’en rapprochent, auxquelles vous pouvez ajouter le gris clair, le rose.

Publicités