Comment porter la robe pull ?

Par temps frais, la robe pull est idéale, sans compter qu’elle s’adapte à toutes les silhouettes. Mettez la vôtre en valeur en choisissant judicieusement tous les détails de votre robe, de sa coupe, sa longueur, sa texture et sa couleur aux accessoires. Conseils pour bien porter la robe pull en fonction de votre morphologie.

Si vous êtes grande, vous aurez l’embarras du choix ; à l’exception des modèles à col roulé qui allongeront encore plus votre silhouette, toutes les formes de robe pull vous iront. En matière d’accessoires pour l’accompagner, vous trouverez très facilement votre bonheur, surtout au rayon chaussures. En fonction de vos préférences, prenez de la hauteur avec des escarpins, des bottines ou des bottes, voire des cuissardes, ou restez à plat avec des ballerines.

À l’inverse, si vous êtes petite, une robe pull courte s’impose, à porter avec des ballerines, des derbies ou des richelieus qui feront ressortir vos jambes bien mieux que des bottines. Avec une robe un peu moulante, des leggings ou un collant opaque vous feront une silhouette harmonieuse.

Dans le cas où vous avez des formes généreuses, évitez les coupes près du corps. Retenez une robe plus fluide qui dissimulera parfaitement vos rondeurs, notamment un petit ventre. Apportez une touche de féminité à votre robe en soulignant votre décolleté avec un col V ou bateau. Privilégiez les tissus mats et lisses avec des mailles d’une épaisseur moyenne.

En particulier si vous avez une poitrine assez forte, vous pouvez en atténuer légèrement la taille en vous tournant vers une robe pull à encolure carrée. Le modèle moulant est autorisé, mais pas trop. Attention également aux matières trop épaisses si vous souhaitez mettre votre poitrine en valeur tout en adoucissant son galbe.

Autre type de morphologie, la carrure carrée dessinée. Trichez avec le col roulé pour allonger votre silhouette et votre cou, et laissez-vous séduire par les couleurs sombres comme le noir, le bordeaux, la violine ou le marron. Sinon, détournez l’attention de vos épaules larges en attirant le regard sur le bas de votre robe pull grâce à des bordures ou des motifs.

Certaines ont (trop de) des formes, d’autres, pas assez. Si vous cherchez à étoffer votre silhouette avec une robe pull, choisissez-la moulante et imprimée, par exemple avec des rayures horizontales, ou agrémentez-la d’une ceinture, portée assez lâche. Et à vous les textures épaisses telles que la maille, l’angora ou la laine. Bonne nouvelle, en prévision des longues journées et soirées d’hiver !

J’investis dans un costume

Pour toutes sortes d’événements personnels ou professionnels, notamment l’entretien d’embauche, le costume est la tenue incontournable, à avoir absolument dans votre garde-robe. Car le costume est l’un de ces vêtements difficiles à emprunter, dans la mesure où il doit vous aller parfaitement pour mettre votre silhouette en valeur et vous donner l’allure que vous recherchez. Suivez nos conseils pour bien le choisir.

Pensez à votre confort en optant pour des matières naturelles qui laisseront votre peau respirer (le stress de l’entretien vous donnera suffisamment chaud !). Même si les textiles synthétiques comme le polyester peuvent donner d’assez beaux costumes moins chers, privilégiez les étoffes où le cachemire, le coton, la laine, le lin, la soie, etc., dominent, ou ont l’exclusivité.

Considérez ensuite la manière dont chaque pièce tombe sur vous. La couture de l’épaule arriver exactement au niveau de votre os, et les manches, juste au-dessus du poignet, laissant voir 1 cm de chemise ; enfin, le bas ne doit pas dépasser la mi-fesses. Boutonnière fermée, il doit rester juste assez de place pour votre poing au niveau de la poitrine.

Quant au pantalon, il doit tenir sans ceinture, et casser un peu les chaussures. La coupe droite convient à tous ; évitez la jambe trop large qui vous donnera l’air de flotter dedans.

Et la couleur ? En entretien, le port de teintes sobres et neutres est recommandé. Le bleu marine et le gris clair ou anthracite sont intemporels et s’adaptent à toutes les occasions ; le noir en revanche, est à prendre avec précaution, car il risque de vous ternir le teint. Éventuellement, pour égayer légèrement votre tenue, troquez la chemise immaculée contre un modèle pastel, et ajoutez-y une belle cravate (ou non en fonction du secteur d’activités.)

En conclusion, il faut tout de même dire que la panoplie costume-cravate n’est pas obligatoire en entretien. Dans certains environnements comme la communication, la mode, un tee-shirt sous la veste vous donnera le mélange d’élégance et de décontraction idéal.

Certaines marques recherchent aussi dans leurs employés des ambassadeurs. Si vous connaissez le dress code de l’entreprise, adaptez-vous, vous montrerez que vous êtes déjà dans l’ambiance du poste que vous visez.

S’habiller pour un baptême

Un baptême est une occasion solennelle qui vous donne l’occasion de bien vous habiller, comme pour vous rendre à un mariage, que vous soyez l’un des parents ou un (e) invité (e). De manière générale, préférez un excès d’élégance qu’un excès de décontraction, d’autant que vous risquez de ne pas vous sentir à l’aise par rapport au reste de l’assistance.

Avant de parler de ce qu’il faut faire, il est important de connaître aussi ce qu’il faut éviter. Bannissez les décolletés trop plongeants, de même que les jupes et robes trop courtes. Les habits trop casuels comme les shorts, bermudas, jeans, etc., non plus ne devraient pas être au programme.

Côté couleurs, pas de total blanc ou de total black : la première rappelle trop le mariage, tandis que la seconde est généralement réservée aux enterrements et moments tristes. Mais si vous avez une belle robe que vous voulez absolument montrer pour l’occasion, coupez avec une jolie veste d’une autre couleur ou des accessoires plus vifs : foulard ou châle, bijoux en or, en perles ou fantaisie, escarpins ou jolies ballerines si le repas se passe dans un jardin, sac, et chapeau si vous en êtes adepte…

Si le baptême a un thème spécifique indiqué dans le faire-part, vous devrez vous y conformer. Autant en ce qui concerne les couleurs que le style de la fête, accordez votre tenue : tenue simple pour un événement intime à la maison ou vêtements plus chics pour une cérémonie organisée dans un lieu prestigieux.

Sans indication particulière de la part des parents, mesdames, faites confiance à la petite robe, indémodable et qui s’adapte à toutes les circonstances. Quant à vous messieurs, le costume est de mise, que le pantalon et la veste s’accordent ou pas) avec une chemise et une cravate (ou pas !) Au printemps ou en été, un pantalon et une chemise suffisent, sauf pour une fête très guindée.

Optez pour les couleurs pastel qui rappellent celles de la layette du futur baptisé. Une touche de blanc sur une étole, un haut, une veste ou un boléro reste acceptable, notamment pour la maman et la marraine. Selon la tradition, il s’agit de se remémorer leur propre baptême, sans compter que c’est un moyen de coordonner leur tenue avec celle de bébé.

En alternative au blanc, vous pouvez prendre un blanc écru et toutes les teintes qui s’en rapprochent, auxquelles vous pouvez ajouter le gris clair, le rose.

A quel type de morphologie appartenez-vous ?

Pour choisir la tenue qui vous met en valeur, une des règles de base est de l’adapter à votre morphologie. Vous ne savez pas à quel type vous appartenez ? Voici les définitions des 6 principaux types de morpho chez la femme pour vous aider à connaître la vôtre.

  • La morphologie en SABLIER (X)

Votre corps a la forme d’un X, avec une taille marquée et des épaules et des hanches de la même largeur, ou un bas un peu plus large. Votre silhouette est l’une des plus équilibrées et harmonieuses, en particulier si vous êtes plutôt grande, mince et tonique.

  • La morphologie en HUIT

La femme en HUIT a généralement une taille très marquée, avec des épaules et des hanches alignées. Si vous êtes pulpeuse, et avez des rondeurs bien dessinées, notamment au niveau des hanches, des fesses et des cuisses, vous avez une silhouette en HUIT.

  • La morphologie en RECTANGLE

Vous êtes une femme RECTANGLE très droite, avec des épaules carrées ou légèrement arrondies de la même largeur que vos hanches. Cette définition concerne particulièrement les femmes longilignes, bien proportionnées, mais à la taille très peu marquée, voire inexistante, pratiquement dans l’alignement de vos épaules et vos hanches.

  • La morphologie en PYRAMIDE (A)

Ayant la forme d’un A, votre silhouette est caractérisée par des épaules plus étroites que vos hanches, à l’exemple de Jennifer Lopez. La taille peut varier, de fine et marquée à inexistante. Si vos épaules sont moins larges que vos hanches, et qu’en cas de variation de poids (à la hausse ou à la baisse), ce sont vos hanches et vos cuisses qui changent visiblement, pas de doute, vous êtes une femme en PYRAMIDE.

  • La morphologie en PYRAMIDE INVERSÉE (V)

À l’inverse de la femme en PYRAMIDE, pour celle en PYRAMIDE INVERSÉE, ce sont les épaules qui sont très larges, surtout par rapport à une taille inexistante et des hanches étroites. Avec ces épaules carrées dans le même alignement que votre taille et vos hanches, votre silhouette de sportive est plutôt masculine, ce qui risque de vous poser un problème de taille entre le haut et le bas.

  • La morphologie en ROND (O)

Vous êtes une femme en ROND si vous êtes pulpeuse, avec des formes arrondies partout : épaules, bras, taille, cuisses, hanches. Soulignez-les avec un jean bootcut à choisir parmi les modèles disponibles sur www.unclejeans.com/femme/jeans/bootcut.html. Sinon, osez le jean boyfriend femme sur Unclejeans, qui convient à toutes les morphos.

Bien s’habiller en grande taille pour les hommes

Comment s’habiller, voilà une question délicate pour la plupart des hommes, surtout pour ceux qui doivent faire leurs achats dans les rayons grande taille. Pour ne pas passer des heures des magasins de vêtements sans savoir quoi acheter, suivez nos conseils. Une règle prévaut en matière de choix de looks : c’est avant tout une question de stature.

Il existe en effet différentes morphologies, définies en fonction de la taille et de la corpulence. Et à chacune correspond un certain look, qui permet de mettre en avant les points forts de la silhouette et en dissimuler les petits défauts. Décryptage des principales statures.

La silhouette régulière

Si vous êtes de taille moyenne ou grande, sans dépasser 1,87 mètre, avec une silhouette bien proportionnée, on dit d’elle qu’elle est régulière. Vos formes étant harmonieusement réparties sur votre corps, vous n’avez pas d’embonpoint à cacher. Grâce à cette stature équilibrée, vous avez une grande liberté dans le choix des tenues. La seule condition : acheter des habits bien coupés dans de belles matières, et opter pour une coupe plutôt droite, qui évitant les formes trop moulantes comme celles trop amples. À vous le pantalon sans pince sous une veste à 2 boutons, le tout en grande taille, ainsi que le costume demi-mesure.

La silhouette « petit et généreux »

Cette appellation désigne les personnes de petite taille, mais assez corpulentes, avec un embonpoint qui se loge surtout sur le ventre. Il est donc essentiel, si votre stature répond à cette définition, de focaliser votre attention sur cette partie de votre corps pour trouver les vêtements adaptés.

 Il vous faut par conséquent vêtements avec des coupes droites (veste droite courte et pantalon à pinces) qui dessinent des angles et « gomment » vos rondeurs, ainsi que des teintes sombres, connues pour affiner la taille. Évitez par ailleurs tous les habits trop longs ou trop larges qui auraient pour effet de tasser votre silhouette, en particulier les manteaux et les vestes.

La silhouette « grand et costaud »

Si vous mesurez plus d’1,85 mètre, et avez une solide carrure, vous êtes un « homme fort », les habits à la coupe cintrée et suffisamment longs pour structurer votre silhouette sont faits pour vous. À vous également les manteaux et survestes 3/4 sur des jeans regular et des pantalons droits casual, mais laissez de côté les pantalons à trop larges qui accentueront votre forte carrure.

La silhouette « Grand et mince »

Si vous avez ce type de morphologie, vous savez certainement combien il est difficile de trouver des vêtements parfaitement adaptés à votre corps, car la longueur des jambes et des bras implique une bonne largeur… que vous n’avez pas !

En tant que grands et mince, vous pensez sans doute que puisque vous n’avez pas de rondeurs à cacher, autant en profiter en portant systématiquement des vêtements près du corps. Pourtant, vous gagnerez à apporter une impression de volume qui vous rendra encore plus élégant ; sans excès toutefois, sinon vous risquez de flotter dans vos habits, ce qui n’est pas du meilleur effet !

Une ruse très simple, mais efficace, consiste à rentrer la chemise grande taille cintrée dans le pantalon et à ajouter une large ceinture. Sinon, investissez dans des pièces volumineuses comme des gilets et une écharpe à grosse maille lorsque le temps est frais, ou des coupes larges qui vous donneront « du corps » et renforceront votre allure générale.

Il ne vous reste plus qu’à vous étudier dans le miroir pour connaître votre type de morphologie, puisque vous avez maintenant toutes les cartes en main pour sélectionner les habits qui feront ressortir votre silhouette.

Soyez bien habillés en toutes circonstances

Bien s’habiller ne signifie pas s’habiller à la mode, mais porter des vêtements qui vous mettent en valeur, reflètent votre personnalité et sont adaptés aux circonstances. Où que vous alliez, votre tenue fait partie des premières choses que les gens voient alors, il s’agit de toujours donner la meilleure impression. Voici les règles en la matière.

  • Règle#1. Adaptez-vous au contexte

Ne portez pas la même tenue pour aller à la fac, au travail, à un entretien d’embauche, à un mariage, à un événement professionnel ou à une sortie en ville. Respecter le dress code imposé par l’environnement pour ne pas dénoter. En cas de doute, dans un contexte professionnel, mieux vaut toujours être trop classe que pas assez.

  • Règle#2. Restez fidèle à votre personnalité

Toutefois, ne vous forcez pas à devenir une personne que vous n’êtes pas. Toute la difficulté consiste donc à être vêtu de manière appropriée, tout en montrant votre vraie personnalité et en étant à l’aise avec vous-même. Si vous préférez le style simple, c’est relativement simple de composer votre garde-robe. Plus excentrique, vous aimerez les vêtements plus voyants, mais gardez quand même quelques classiques pour les occasions formelles : une veste en jean homme (à choisir ici www.unclejeans.com/homme/pret-a-porter/veste-et-manteau.html), un jean slim comme ceux proposés sur www.unclejeans.com/homme/jeans/slim.html, etc.

  • Règle#3. Investissez dans des habits de qualité

Optez pour des habits coupés dans de beaux tissus résistants, que vous pourrez garder plus longtemps, surtout pour les pièces basiques.

  • Règle#4. Choisissez la bonne coupe

Pour assurer une bonne tenue et dessiner votre silhouette, ou au contraire « tricher » un peu pour dissimuler ses petits défauts, le choix de la coupe est primordial. Certains pourront être tendance, s’ils ne sont pas adaptés à votre morphologie, ne les portez pas !

  • Règle#5. Choisissez les bonnes couleurs.

En fonction de cotre couleur de peau, et de celle de vos yeux et vos cheveux, certaines couleurs feront ressortir vos traits, tandis que d’autres risquent de tenir votre visage. De plus, elles peuvent vous mettre de bonne humeur et vous faire vous sentir bien, quelle que soit la mode. Mais il y a aussi les indémodables comme le marron, le noir, le kaki, le gris et le bleu marine, à adopter pour le quotidien, à condition qu’elles vous aillent au teint.

  • Règle#7. Ne faites pas de compromis sur les chaussures.

Une tenue ne serait pas complète sans des chaussures confortables et visiblement de qualité. En posséder plusieurs paires vous sera très utile pour parfaire votre look en différentes occasions, mais les must restent : les chaussures de ville noire pour toute sortie formelle, y compris le travail, les modèles en daim ou montantes sont réservées aux moments plus casuels, et les tennis pour une apparence détendue et sportive.

  • Règle#8. Minimisez les accessoires

Évitez de porter trop de bijoux. Une jolie montre est acceptée, des boutons de manchette aussi si l’événement s’y prête, mais jouez la modération sur le reste. En revanche, pas de concession sur la cravate (ou le nœud papillon) pour les occasions formelles.

Quant aux couvre-chefs, attention à bien les porter, et surtout à l’aspect de votre chevelure une fois que vous vous découvrez.

  • Règle#9. Essayez toujours les vêtements avant de les acheter

De manière générale, essayez toujours les vêtements avant de les acheter. Ne vous sentez pas gênés de changer de taille si votre apparence ne vous plaît pas dans une taille trop petite ou trop grande. Au besoin, de nombreux bons magasins proposent un service de tailleur pour ajuster les pièces que vous achetez à vos formes.

  • Règle#10. Enfin, l’attitude joue un rôle essentiel. Si vous n’êtes pas négligé, et que vous vous comportez avec aisance et assurance, vos habits ressortiront encore mieux sur vous !

D’autres conseils ici http://www.nouvelhomme.fr/comment-etre-bien-habille-en-toutes-circonstances/

Quelle tenue pour sortir de la maternité ?

Quand vous préparez votre valise pour la maternité, vous devez penser à la tenue que vous porterez le jour de votre sortie. Il s’agit autant de vous sentir à votre aise que d’être plus présentable qu’en chemise de nuit, surtout si vous devez recevoir vos premières visites à la maison.

Pour le bas, le legging reste une valeur sûre, d’autant qu’il vous sera utile à chaque étape de votre grossesse, et bien sûr après. Le noir a l’avantage d’être passe-partout, mais vous pouvez aussi le prendre dans d’autres coloris. Et évidemment, le choix des matières aussi est large, entre le coton, le velours, etc. en fonction de la météo.

Pour le haut, pensez que vous aurez peut-être à allaiter votre bout de chou dans la voiture, ce qui signifie que vous avez besoin de votre soutien-gorge spécial à découpes. Et pour encore plus de praticité, enfilez un top avec une coupe fluide par-dessus.

Si le temps est un peu frais, munissez-vous d’un gilet épais. En coton ou en laine, l’important est qu’il vous tienne chaud et soit suffisamment confortable, pour que votre retour se passe dans les meilleures conditions. Pour finir, des ballerines ou des petits baskets en toile feront très bien l’affaire.